Quelques mots sur le TDA/H

Parce que beaucoup d’enfants sont diagnostiqués TDA (Trouble déficitaire de l’attention) avec ou sans hyper activité et que les adultes sont ignorant sur ce sujet, voici un texte sans prétention qui peut donner une idée, une piste, pour mieux comprendre ce public atypique.

Comprendre son cerveau c’est se comprendre soit même

Et aussi, Parce que c’est très important :
Le TDA/H – pourtant décrit à l’école comme un handicap, une maladie, un probleme – ne provoque QUE des symptômes négatif!
On observe en général chez les enfants ou adultes beaucoup de créativité, d’intuition, de sensibilité, de curiosité,  un grand sens de la justice et beaucoup d’autres qualités !

J’ai un TDA, diagnostiqué par un neurologue il y a quelques années. Diagnostiqué étant deja adulte et non enfant : mon parcours scolaire à été chaotique et je voyais bien que j’étais différent. A l’aise sur la logique, les math et surtout l’informatique mais aussi sur tout ce qui est créatif comme le dessin ou ecrire des histoires …

Mais des qu’il faut mémoriser je suis totalement largué, les cours de français et d’histoire étaient une souffrance, apprendre une leçon me paraissait hors d’atteinte. Alors que faire des équations, résoudre des problèmes était plaisant.

Maintenant que j’ai mi un mot sur ma particularité, j’ai pu faire des recherches sur le TDA et je dois dire que c’est assez troublant.

Des heures de lecture et d’analyse

La schizophrénie c’est une maladie psychiatrique, la paranoïa aussi, bi polaire aussi je crois. Il y a un disfonctionnement important dans le cerveau. TDA c’est différent c’est une anomalie neurobiologique. Mais il y a débat sur le fait que ce soit réellement une maladie plutôt qu’une particularité car il y a déficit d’une hormone, oui, mais par rapport à un taux dont la valeur est normalisée pour les humains d’aujourd’hui. Bref,

TDA :C’est le circuit de la récompense dans le cerveau qui est diffèrent et induit un déficit de la production de dopamine qui régule le plaisir et surproduction de la noradrénaline qui modifie la motivation et concentration.

L’homme préhistorique, un parfait TDA : Le chasseur cueilleur était toujours alerte, les dangers l’aventure, les voyages. Il n’était jamais assis et toujours sur animé par l’adrénaline.

Aujourd’hui…. On passe un tiers de notre vie assis, un tiers allongé. Notre corps n’est pas fait biologiquement pour être assis. C’est mauvais pour le squelette, certains muscles, les organes digestifs et le moral.

On a une vie totalement synthétique et nos plaisirs actuels sont complètement futiles. Au fil de l’évolution, les schémas cognitifs ont changé en fonction des besoins de la vie sédentaire. Le cerveau a dû trouver des artifices pour produire du plaisir et accepter d’être concentré sur des choses qui, malheureusement, ne sont pas naturelles pour l’animal que nous sommes.

Un enfant ou un adulte TDA, (qu’on appelle aussi un Zappeur) a besoin que ça bouge, que leur attention soit multiple et ne pas se focaliser sur une seule tâche d’autant plus si elle est ennuyante. Les besoins ? : Des aventures, des rêves, trouver du plaisir quelque part, faire plusieurs choses en même temps. Rester assis passif, inactif, n’est ni aisé ni intéressant, l’esprit s’en va et vadrouille dans l’imaginaire. Pourquoi rester inactif alors que le monde est à notre porte ? Mais qui a eu cette idée de cinglé de ne rien faire ? Est-ce vraiment le TDA qui aurait un problème ou les gens qui acceptent de rester des heures sur une chaise, être passif, devant la TV, plutôt que de remplir sa vie de façon passionnante ?

Le repos pour un TDA est un concept assez abstrait. Pour moi le repos c’est “faire quelque chose” de stimulant, qui me plait, qui me procure du plaisir. Les jeux vidéo me reposent et une randonnée tout autant. Et toujours laisser de la place à la créativité. Rester sans rien faire va me demander un effort et une énergie considérables.


Alors lire un livre assis sans bouger et se concentrer sur une histoire qui n’est pas la sienne : «whoo» c’est l’angoisse totale. Parce qu’en plus le TDA va analyser non seulement l’histoire, mais la façon d’écrire, la couverture, la matière du papier. Mais alors, pourquoi se forcer à lire un livre ? Lire l’histoire de quelqu’un d’autre alors qu’on peut vivre sa propre aventure ? C’est quand même plus amusant ! La lecture fait travailler l’imaginaire et aide à améliorer l’orthographe, c’est vrai! Mais il faut vraiment trouver une œuvre passionnante qui arrive à captiver notre attention fragile ainsi qu’un moment et un environnement propice à la lecture sans parasites.

Mais le plus excitant reste encore d’écrire soit même le livre ! De transposer par écrit toutes les divagations, les voyages, les pensées qui arrivent par milliers dans notre cerveau en constante ébullition.

Et concrètement ?

La vie sédentaire d’un TDA ? : Ok, je me mets à écrire un livre. Il est 7h du matin j’ai un peu de temps… Quelques pages plus tard je me dis :  “À tient il fait nuit, ça fait 15 heures que je suis devant l’écran ». Je suis tellement passionné et perfectionniste que je suis totalement déconnecté du monde quand je me lance dans un nouveau projet : Hyperfocalisation.

Mais en une fraction de seconde tout s’inverse … « Il faut que je mange ! Tient il y a une poussière sur le clavier je vais chercher de quoi nettoyer. Où est-ce que j’ai mi les lingettes ? Tant pis je prends un torchon. Mais qu’est-ce qu’il y a d’écrit sur ce torchon ? Un message ? Ah j’avais oublié : il faut que j’envoie un SMS … tient une notification Facebook sur mon portable. Ohh il y a un pti chat super mignon en photo, je craque je suis à deux doigts de pleurer tellement il est chou … oh il joue avec de la Farine ? Ahh ça me fait penser : il me faut du pain, je vais en acheter. Je prends la voiture ? hum je vais d’abord aller la laver. Avec de l’eau ? Voilà … j’ai soif ! J’ai trop envie d’un coca. Mais non Coca c’est une multinationale de merde ! Je vais me mettre dans une assos et militer contre eux. Enfin je vais d’abord aller sur internet voir ce qu’ils en pensent. Tient, il y a une poussière sur mon clavier, il faut que je la nettoie, mais où est mon torchon (Retour au point de départ sans m’en rendre compte) … hum il sent la fraise Oh j’ai trop envie d’un bonbon », etc., etc.

Il s’est passé 8 heures depuis que j’ai arrêté d’écrire mon livre tellement tout ce qu’il y a autour de moi a détourné mon attention. Rien de productif est sorti ces dix dernières heures et je n’ai pas dormi évidemment.

Au final, j’ai fait des milliers de choses en une semaine sans en finir aucune, des dizaines de projets sans en arriver à terme. Et les choses importantes et urgentes je n’y ai pas prêté une seconde d’attention.

7 jours plus tard, je n’ai ni lu le livre, ni réécrit la moindre page, ni nettoyé mon clavier, je ne sais plus pourquoi il y a un torchon sur mon bureau. Je n’ai pas non plus lavé la voiture, ni acheté de coca, ni acheté de fraises tagada. Mais je suis maintenant à 600 kilomètres de chez moi dans une usine à bonbon pour apprendre comment on les fabrique… parti sur un coup de tête, à moto, totalement impulsif.

Dernièrement je me suis mis à la musique sur ordinateur, cela coute moins cher qu’un vrai instrument. J’ai des musiques, des mélodies, qui me viennent dans la tête comme ça, il faut que je les écrive, que je les joue, que j’invente des paroles. C’est totalement orgasmique. J’ai passé 5 jours à télécharger des banques de sons, à tester chaque sample, à essayer plusieurs logiciels, me « bouffer » des heures de vidéos de tutoriel sur YouTube, apprendre le langage musical c’est presque compulsif.
J’ai acheté du matériel un clavier maitre sur lequel j’apprends par cœurs une des mélodies de starwars, car je veux la réécrire entièrement.

Jusqu’à ce qu’un jour un pote me contacte et me demande si je veux faire de la radio … cool ! j’accepte, je n’ai jamais retouché à la musique…

C’était une petite partie de la vie difficile mais passionnante d’un TDA au quotidien.

Une dernière image que je trouve intéressante :

Source de l’image : http://mamlynda.blogspot.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *